La cigarette électronique a le vent en poupe ces dernières années et permet de se libérer à son rythme de l’emprise du tabac. De nombreux vapoteurs font le choix de fabriquer eux-mêmes leur e-liquide en DIY. En plus d’être économiquement intéressant, cela permet de créer des saveurs inédites. Découvrez comment fabriquer votre e-liquide dans les règles de l’art.

Ingrédients et étapes de fabrication

Faire son propre e-liquide en DIY (Do It Yourself) n’est pas très compliqué. Il suffit de mélanger différents ingrédients entre eux dans un récipient, puis de bien agiter le tout. Laissez reposer le mélange durant quelques heures avant de pouvoir déguster votre e-liquide pas cher en DIY.

Les ingrédients nécessaires à la fabrication sont : la base, les boosters de nicotine, les arômes, les additifs.

Choisir la bonne base

La base du e-liquide est sans goût et sans nicotine et comprend de la glycérine végétale (VG) et du propylène glycol (PG). Cette base constitue 80 à 90 % de votre e-liquide. Le choix de la base est très important, car il existe différents taux de PG/VG qui impactent sensiblement la sensation et le goût au moment du vapotage.

Le PG a pour objectif de procurer un hit plus puissant et une bonne conservation du goût tandis que le VG permet de créer plus de vapeur. Dès lors, le choix de la base doit se faire en fonction de vos préférences, mais également du modèle de votre vaporisateur. Certains vaporisateurs exigent un taux PG/VG bien précis. Un taux 50/50 équilibré offre un hit suffisamment puissant et permet de créer une bonne quantité de vapeur lors du vapotage. De plus, ce taux est quasiment compatible avec tous les modèles de vaporisateurs.

Les boosters de nicotine

Auparavant, il était possible d’acheter de la base qui contenait déjà de la nicotine, mais une nouvelle réglementation qui interdit la présence de nicotine dans la base est apparue. Les boosters permettent de solutionner cette problématique. Il s’agit de flacons de 10 ml qu’il faut ajouter à la base afin d’obtenir le taux de nicotine désiré pour votre e-liquide. La nicotine représente entre 0 et 2 % de votre e-liquide et le taux varie entre 0 mg et 18 mg selon vos habitudes de consommation en tant que fumeur.

Le choix de l’arôme de votre e-liquide

Le choix de l’arôme dépend entièrement de vos goûts et de vos préférences. Que vous soyez plutôt amateur d’e-liquide au goût sucré ou au goût plus fruité, le choix d’arômes en DIY est presque illimité. Le dosage recommandé de l’arôme dans le e-liquide est de 10 à 20 % et varie selon les marques. Il est tout à fait possible de laisser reposer votre liquide pour tester si le goût est assez prononcé, puis de rajouter un peu plus d’arôme si nécessaire. Au contraire, vous pouvez rajouter de la base pour atténuer un goût trop puissant.

Les additifs

L’ajout d’additifs dans votre e-liquide n’est pas obligatoire, mais cela permet de perfectionner le goût du e-liquide avec une touche de fraîcheur, sucrée ou encore acidulée. Il faut additionner entre 1 et 3 % maximum d’additif dans le mélange. Les additifs sont particulièrement puissants, il est donc recommandé de les utiliser avec de la prudence pour ne pas gâcher votre mélange.

Quels sont les avantages des e-liquides en DIY ?

Les avantages de fabriquer vous-même vos e-liquides sont nombreux :

  • beaucoup moins chers que les e-liquides préfabriqués,
  • création d’e-liquides qui correspondent parfaitement à vos goûts,
  • possible de créer facilement et rapidement de grandes quantités d’e-liquides,
  • stimule la créativité.