Les travaux de rénovation dans un immeuble en copropriété sont pris en charge par le syndic. Dépendant du niveau d’importance de ces derniers, ils peuvent être librement gérés par le syndic ou faire l’objet d’un vote par les copropriétaires.

Une meilleure gestion des travaux grâce à un carnet d’entretien

Un immeuble peut faire objet de plusieurs travaux en simultané. On peut par exemple avoir la rénovation d’un appartement, l’isolation de la toiture ou encore l’installer de nouvelles chaudières. Face à ces différents travaux, on peut rapidement se retrouver pris de court par la gestion. Pour faciliter la bonne marche des travaux, il est possible d’instaurer un carnet d’entretien pour copropriété. Cet outil permettra ainsi de gérer et suivre de très près les différents travaux à réaliser dans l’immeuble.

Quels sont les avantages du carnet d’entretien copro

L’utilisation d’un carnet d’entretien permettra de centraliser toutes les informations techniques liées à la copropriété. Les administrateurs pourront ainsi facilement consulter l’historique des travaux réalisés précédemment, ainsi que les prochains. Le carnet d’entretien donnera également la possibilité de catégoriser les différents travaux en termes d’importance et ainsi favoriser une gestion proactive de l’habitation. D’autre part, même si les administrateurs de la copropriété changent, les nouveaux pourront facilement accéder aux informations importantes et poursuivre la gestion de l’actif.

Les informations importantes du carnet d’entretien

Grâce au carnet d’entretien, les administrateurs pourront notamment avoir accès à :

  • La date de construction, de rénovation, de réception ou encore la fiche technique de l’immeuble
  • Les garanties contractuelles
  • Les manuels d’entretien des différents systèmes et équipements
  • Les contrats de maintenance
  • L’historique et le suivi du planning d’entretien

Le carnet d’entretien est également mis à jour en temps réel, ce qui permettra aux administrateurs de suivre en temps réel la gestion de la copropriété.

Les travaux à entreprendre dans l’immeuble

On peut distinguer trois types de travaux dans un immeuble en copropriété :

–          Les travaux d’entretien (réparation de la toiture, des parcs de stationnement ou encore des entrées)

–          Les travaux d’amélioration (tout ce qui est axé sur le confort comme les travaux liés à un ascenseur)

–          Les travaux urgents (tout ce qui est nécessaire à la sauvegarde de l’immeuble)

Les travaux à petite échelle sont pris en charge par le syndic. Toutefois, les plus importants devront être présentés devant l’assemblée générale des copropriétaires qui devra voter.

Financer les travaux de rénovation

Dans certains cas, les travaux de rénovation peuvent représenter un coût important. Les copropriétaires pourront toutefois faire appel à un emprunt pour ne pas laisser certains travaux en suspens qui pourraient impacter le bien-être des locataires.