Une carte mentale est un moyen graphique de représenter des idées et des concepts. Il s’agit d’un outil de réflexion visuelle qui aide à structurer l’information, vous aidant à mieux analyser, comprendre, synthétiser, rappeler et générer de nouvelles idées.

Comme dans toute grande idée, sa puissance réside dans sa simplicité.

Dans une carte mentale, contrairement à la prise de notes traditionnelle ou à un texte linéaire, les informations sont structurées d’une manière qui ressemble beaucoup plus à la façon dont votre cerveau fonctionne réellement. Puisqu’il s’agit d’une activité à la fois analytique et artistique, elle engage votre cerveau d’une manière beaucoup, beaucoup plus riche, aidant dans toutes ses fonctions cognitives. Et, surtout, c’est amusant!

Alors, à quoi ressemble une carte mentale? Mieux que d’expliquer est de vous montrer un exemple.

Avantages et utilisations

Fondamentalement, la cartographie mentale évite la pensée terne et linéaire, le jogging de votre créativité et la prise de notes amusantes à nouveau.

Mais à quoi peut-on utiliser les cartes mentales?

  • Prendre des notes
  • Remue-méninges (individuellement ou en groupe)
  • Résolution de problème
  • Étude et mémorisation
  • Planification
  • Recherche et consolidation d’informations provenant de sources multiples
  • Présentation d’informations
  • Comprendre des sujets complexes
  • Jogging votre créativité

Il est difficile de rendre justice au nombre d’utilisations que les cartes mentales peuvent avoir – la vérité est qu’elles peuvent aider à clarifier votre pensée dans à peu près n’importe quoi, dans de nombreux contextes différents: personnel, familial, éducatif ou professionnel. Planifier votre journée ou planifier votre vie, résumer un livre, lancer un projet, planifier et créer des présentations, rédiger des articles de blog – eh bien, vous avez l’idée – n’importe quoi, vraiment.

Comment dessiner une carte mentale ?

Dessiner une carte mentale avec un logiciel cartes mentales est aussi simple que 1-2-3:

  • Commencez au milieu d’une page vierge, écrivez ou dessinez l’idée que vous avez l’intention de développer. Je vous suggère d’utiliser la page en orientation paysage.
  • Développez les sous-thèmes associés autour de ce sujet central, en connectant chacun d’eux au centre avec une ligne.
  • Répétez le même processus pour les sous-sujets, en générant des sous-sujets de niveau inférieur comme bon vous semble, en connectant chacun de ceux-ci au sous-sujet correspondant.