Selon Thomas Berger, planificateur des « médias ambiants », dans une déclaration à 3Sat, « les médias ambiants sont à mi-chemin entre la publicité, les interactions, l’art, les relations publiques et les médias ». Ce type d’action dans la rue consiste à essayer de créer ou de recréer un certain type d’environnement en utilisant des éléments quotidiens déjà existants au centre. Son objectif serait le même: attirer l’attention de tous ceux qui passent par là et surtout des consommateurs potentiels avec une distribution de flyers par exemple.

Il ne faut pas le confondre avec des espaces publicitaires destinés à cet usage, tels que des affiches, des chapiteaux ou des panneaux d’affichage. Le marketing ambiant se caractérise par sa capacité à intégrer des publicités dans des espaces quotidiens que l’on trouve dans la rue ou dans d’autres types de scénarios, qui ne sont pas conçus à cet effet, mais qui sont capables d’adapter de manière créative cet élément à ce promouvoir, transformant ainsi l’environnement urbain en vitrine. C’est pourquoi le marketing ambiant commence par les questions suivantes: Quels sont les endroits les moins suspects pour surprendre le consommateur avec de la publicité? Quels espaces peuvent héberger de la publicité de manière créative? Son principal précepte est qu’il doit être bien argumenté à tout moment, en suivant un fil conducteur avec la campagne du produit ou du service qui donne un sens à cette technique. On peut appeler cela de la publicité sans frontières en raison du fait que ce sont les moyens traditionnels supposés conquérir de nouveaux espaces et les moyens possibles de communiquer avec le public.

Beaucoup de gens ont tendance à voir des aspects négatifs en termes de ce qui peut être considéré comme une publicité intrusive. Cependant, à aucun moment il n’est destiné à agacer, mais à surprendre de manière originale et amusante. Laissez les espaces routiniers dédiés à la publicité, qui passent inaperçus et allez plus loin pour attirer l’attention des citoyens. En outre, tout comme une personne change de chaîne ou de station lorsqu’elle ne veut pas recevoir de publicité, le citoyen peut cesser de faire attention à ce qui se passe dans la rue. Un exemple amusant de cette technique se trouve dans la promotion de la célèbre série Les Simpsons dans la campagne menée par le réseau de télévision Antena 3. Pour ce faire, ils ont recréé le salon de cette famille célèbre dans un abribus, ce qui est une action qui n’est pas passée inaperçue. Ou pour leur promotion de The Simpsons: le film (2007), ils utilisaient des escaliers mécaniques pour voir des beignets se diriger vers la bouche du père du protagoniste, Homer Simpsons.