Toute entreprise nécessite un capital de départ. Et les crèches n’en font pas exception. La création d’une micro-crèche nécessite un apport financier plutôt conséquent. il vous faudra préparer un capital capable de couvrir toutes les dépenses. En ce qui concerne les dépenses, elles proviennent essentiellement des locaux, du personnel, des travaux de mise aux normes, et bien plus encore. Sachant que la micro-crèche accueille jusqu à 10 enfants maximum, il faut que les locaux soient adaptés. Plus votre micro-crèche est vaste, plus les charges et les dépenses augmentent. La création de la micro-crèche est soutenue non seulement par le créateur, mais aussi pour les clients, la banque, et d’autres sources de financement.

La recherche de fonds

La recherche de fonds est vraiment une étape cruciale dans la création d’une entreprise. Sans les fonds nécessaires, vous ne pourrez pas couvrir tous les frais indispensables à la création de votre entreprise. Votre apport personnel est nécessaire si vous êtes le créateur. Il se peut même que les banques vous accordent un prêt d’honneur, c’est-à-dire un prêt avec un taux de remboursement à 0 %. Le statut de la micro-crèche la rend éligible à des aides spécifiques. les statuts sont nombreux, nous allons en aborder quelques-uns.

L’expérience de l’investissement sur les crèches varie d’un créateur à l’autre, mais vous trouverez les aides nécessaires pour l’avancée de votre projet.

Le statut d’association pour une micro-crèche

Avec le statut d’association, La CAF peut verser une subvention d’investissement allant jusqu à 17 000 €. Les entreprises peuvent investir dans le projet, de même que la mutualité sociale agricole.

Le statut entreprise pour une micro-crèche

Avec le statut entreprise, il y a plusieurs aides disponibles. Pour n’en citer que quelques-unes, il y a le contrat d’appui au projet d’entreprise, l’aide au retour à l’emploi, et les aides à la création ou à la reprise d’entreprise.

Pour savoir comment bénéficier de ces aides, il suffit de se rapprocher des organisations concernées.