La spiruline est un aliment à base de cyanobactéries. Avant sa consommation, elle est souvent séchée et broyée jusqu’à être réduite en poudre. C’est un aliment conseillé dans l’alimentation en raison de sa composition avantageuse pour un bon métabolisme. Elle possède de nombreuses vertus et aussi des effets secondaires liés à sa mauvaise utilisation. Découvrez dans cet article les composantes de la spiruline.

Les protéines

La spiruline est connue pour son fort pourcentage de protéines, dépassant celui de plusieurs produits dont l’utilisation est plus répandue. Comparé à son poids sec, son taux de protéines peut atteindre les 70 %. Ce qui dépasse les sources de protéines que nous connaissons tous, comme la viande et le poisson. Cela en fait une excellente source de protéines pour favoriser les activités sportives et participe aussi au bon développement des enfants. Si vous voulez un produit bio pour apporter une grande quantité de protéines à votre organisme, pensez à la spiruline.

Les vitamines et sels minéraux

La spiruline contient un bon nombre de vitamines et de sels minéraux, surtout les vitamines du groupe B. On compte parmi ces vitamines, les vitamines A, E, D, B1, B2, B3, B6, B8 et K. La spiruline contient aussi les minéraux et les oligo-éléments importants à la croissance des enfants tels que : le zinc, le fer, le magnésium, le sodium, le calcium, le phosphore, et le manganèse. Des oligo-éléments qui, comme bien d’autres, participent à la croissance des enfants.

La richesse de la spiruline en protéines et oligo-éléments, en fait un aliment d’exception pour les adolescents, les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes, les bodybuilders, etc. Cependant, sa consommation excessive entraîne des effets secondaires pas très agréables. Il importe donc de bien s’informer sur les modes d’utilisation du produit.