Plusieurs entrepreneurs se tournent vers ce type de société car elle présente plusieurs avantages. Dans cet article, nous allons donc vous aider à le créer en ligne.

La rédaction des statuts

Les statuts sont l’ensemble des règles concernant la société et l’actionnaire. Dans les statuts de votre SASU, votre identité doit être présente. Il faudra aussi mentionner l’adresse de domiciliation, la forme juridique et la dénomination sociale de votre SASU. Vous pouvez avoir plus de détails ici sur la création sasu en ligne.

La constitution du capital social

Pour la création de votre société, il est obligatoire d’avoir un capital. Ce capital sera transféré à la SASU par l’actionnaire unique et en contrepartie, ce dernier recevra des parts sociales. Il n’y a pas de montant minimum pour le capital d’une SASU. Néanmoins il doit libérer 50 % de ce capital à sa création et le reste dans 5 ans. Il faut aussi que l’actionnaire ou le dirigeant de la société paye les frais de greffe. Cela s’élève à 66,20 €.

La publication d’une annonce légale

Ensuite, nous avons l’annonce légale. Lors de la constitution d’une société, c’est une formalité qui est obligatoire. Pour rédiger l’annonce, vous allez vous référer à la forme juridique de votre société. Mais ce qui est certain, c’est qu’il n’y aura pas une grande différence entre ce qui est présent dans vos statuts et ce qui sera écrit dans l’annonce.

Constitution du dossier d’immatriculation

Le dossier d’immatriculation comprend les statuts signés de la société, l’attestation de dépôt des fonds, le justificatif de domiciliation, un formulaire M0, l’attestation de la publication de votre annonce légale et enfin les frais de greffe. Après avoir reçu le dossier, le greffe vous enverra 4 exemplaires du document qui atteste de l’existence juridique de votre société.

Ce statut juridique attire beaucoup parce qu’il présente des avantages sociaux et fiscaux considérables. En plus, il est très avantageux pour l’actionnaire sur le plan juridique.