CBD par ci, CBD par là… Depuis le début de l’année, de nombreuses personnes ont commencé à évoquer les bienfaits du CBD sur l’organisme. Comme il fallait s’y attendre, la communauté des sportifs ainsi que les athlètes de haut niveau n’ont pas mis de temps afin de s’intéresser au produit miracle dont tout le monde parle en 2019. Voyons ensemble quels sont les effets du CBD pour le sport et les athlètes.

Revenons aux bases : le CBD, quesako ?

Le CBD est un cannabinoïde issu du cannabis, comme sa petite sœur le THC. Sauf qu’à l’inverse de ce dernier, le Cannabidiol ou CBD est légal est ne possède pas de propriété psychoactive qui peuvent causer la sensations d’être « stone ». La principale raison ? Les produits à bases de CBD utilisent le chanvre et non la marijuana qui est l’espèce de la plante cannabis principalement utilisée afin d’en extraire des produits illicites souvent sous forme d’herbe à fumer.

On peut donc comprendre la confusion et l’hésitation quant à la volonté de légaliser le CBD.  En revanche, ce dernier est bel et bien différent du THC qu’il ne serait pas recommandé de consommer en tant que simple complément alimentaire comme certains sportifs le font.

L’action du CBD est-elle adaptée pour les sportifs

Bien que légal sous certaines conditions, le CBD est désormais utilisé par de nombreux sportifs, notamment aux États unis et au Canada ou des athlètes de haut niveau revendique haut et fort utiliser du CBD pour différentes raisons. Les principaux effets positifs du CBD reportés sur la santé des sportifs sont les suivants :

  • Coeur : le CBD permettrait de réduire les risques de maladies cardio-vasculaires
  • Anxiété, Stress : il permet de réduire votre niveau de stress mais. LE CBD est également reconnu comme un très bon antipsychotique, ayant fait ses preuves avec des maladies comme la schizophrénie. Dans le sport, il permet une meilleur concentration et faire face plus facilement aux situations de stress qu’on peut rencontrer lors d’évènements à haut enjeux.
  • Anti-convulsive ; le CBD peut également aider à lutter contre certaines formes d’épilepsie ; aux États unis de nombreuses recherches ont été menées sur ce sujet et des résultats positifs ont été enregistrés quant à l’action du CBD sur les crises épileptiques. D’ailleurs, la première marque de CBD à avoir fait parler d’elle, Charlotte Web, tient son nom d’une petite fille qui a miraculeusement vu son état de santé s’améliorer, passant de plus de 100 crises par jour à 0.
  • Oxydation des cellules: le CBD entraîne une décélération du vieillissement des cellules de par sa capacité à inhiber l’action des radicaux libres. Il permet également une meilleur régénération des cellules et se trouve être un très bon récupérateur musculaire.
  • Inflammations: le CBD permettrait d’aider pour tout type d’inflammation. Quelqu’un soit la cause. Il aurait également des propriétés thérapeutiques sur les articulations, un autre très bon point dans toute pratique sportive

Quelle quantité de CBD faut il consommer pour le sport ?

Vous l’aurez compris, le CBD a un avantage bel et bien déterminant pour améliorer ses performances sportives. Mais quel dosage favoriser si l’on souhaite prendre du CBD ? La réponse est simple : il n’y en a pas ! Chaque personne aura tendance à consommer des doses différentes en fonctions de divers facteurs :

  1. Pour quelle raison souhaitez vous prendre du CBD ? S’il s’agit uniquement d’un relaxant ou anti-stress, les doses seront bien évidemment moins élevées que pour des douleurs intenses ou pour une inflammation.
  2. Chaque personne a un organisme différent et unique. Par conséquent ce dernier ne réagira pas de la même manière pour la même dose de CBD, on recommande souvent de prendre un certain dosage en fonction de la taille ou du poids mais la encore nous vous conseillons d’être prudent.

Notre recommandation : Commencez avec des doses faibles et augmenter au fur er à mesure selon votre ressenti. Personne ne sera plus qualifié que votre propre corps pour vous suggérer la dose exacte à prendre, écoutez le !