L’idée de prendre des cours de théâtre inspire un sentiment d’effroi chez la plupart des adultes.

La crainte d’être mis sur la sellette ou d’être gêné devant une public est une raison suffisante pour que quelqu’un se précipite dans la direction opposée à la simple mention de voter ainsi en public. Vous êtes peut-être en proie à une certaine appréhension en lisant l’idée d’un cours de théâtre par intérim.

Mais si vous pouviez revenir un peu en arrière dans la vie? Imaginez avoir suivi un cours comme celui-ci avant de développer un ego. Les élèves peuvent acquérir des compétences concrètes en participant à des cours de théâtre à paris, compétences qui s’appliquent à l’école et durent bien après l’obtention du diplôme.

1. Parler en public

À quelle fréquence pensez-vous réellement à la manière dont quelque chose sort de votre bouche?

En classe, les enseignants insistent souvent sur le contenu au-dessus du contexte, du langage corporel et de la présentation, et les élèves ont peu d’occasions de s’exprimer en public et de faire des présentations. Si ce que vous dites est important, la façon dont vous dites les choses est souvent tout aussi cruciale, sinon plus. Les gens manquent souvent de confiance, de polissage et de cohérence, ce qui fait de la parole en public une tâche décourageante aux résultats imprévisibles.

2. communication

Pour bien apprendre, dialoguer et se connecter aux autres – afin de communiquer efficacement – l’écoute active fait partie intégrante.

Entendre est très différent d’écouter. Nous entendons le bruit ambiant, les voix et la musique, mais écouter nous demande de traiter et de répondre (plutôt que de réagir). Nos réactions sont souvent motivées par un agenda. ce que nous disons à quelqu’un, peu importe ce qu’elle a dit ou demandé, peut ne pas dépendre de très près de ses paroles. Nous sommes souvent plus intéressés par la planification de ce que nous allons dire et par le dire que par une réaction sérieuse du moment à quelqu’un d’autre.

3. confiance

Parfois, dans la vie, il est nécessaire de le simuler jusqu’à ce que vous le fabriquiez. Le théâtre est difficile et effrayant, mais il vient avec la connaissance que si vous pouvez jouer en public, vous pouvez faire à peu près n’importe quoi.

La formation théâtrale modifie le seuil de nervosité dans la vie quotidienne. Une fois que vous vous êtes lancé dans le jeu d’acteur et que vous aviez l’habitude de faire des choses complètement ridicules devant des inconnus, vous seriez surpris de voir à quel point vous vous sentez détendu avant d’importantes réunions et entretiens. Les activités qui semblaient une fois stressantes deviennent confortables et gérables.

4. Travail d’équipe

Le travail en groupe a tendance à susciter des applaudissements ou des gémissements chez les étudiants, et pas beaucoup entre les deux. Travailler en groupe, qu’il soit grand ou petit, est un véritable défi. Il est facile de s’exciter sur la façon de répartir les tâches et les responsabilités, de représenter les idées de manière équitable et de se concentrer sur la connexion en groupe ou sur l’excellence en tant qu’individus. Mais en dehors de la participation à des projets de groupe, comment apprenez-vous le travail d’équipe dans un contexte éducatif?