La moufette, encore appelée sconses est un animal d’origine américaine que l’on retrouve principalement aux États-Unis, au Mexique et au Canada. Il en existe plusieurs espèces notamment la moufette à capuchon, la moufette tachetée, la moufette à nez de cochon et la moufette rayée (Mephitis Mephitis). Cette dernière se reconnait par sa queue en panache.  La moufette est chassée pour sa fourrure et appréciée par les agriculteurs d’Amérique du Nord, car elle dévore les insectes et les rongeurs qui menacent les récoltes. Cependant, elle est réputée pour émettre un liquide malodorant en cas de menace.

Moufettes et animaux domestiques

En effet, le musc de moufettes peut nuire aux animaux domestiques. Il provoque les symptômes suivants : perte d’appétit, vomissements et salivation excessive, irritation des yeux pouvant aboutir à une infection. Généralement, ces symptômes disparaissent rapidement, mais s’ils persistent à la suite de plusieurs nettoyages et après quelques heures, consultez votre médecin vétérinaire. Alors, si vous résidez près de Boucherville et que votre propriété  est  envahie par des moufettes, il est possible de trouver un exterminateur à Boucherville.

Les avertissements de la moufette

La moufette n’est pas un animal agressif, lorsqu’elle se trouve en face d’un ennemi imposant tel que l’homme, soit elle s’enfuit, soit elle émet plusieurs signaux pour faire fuir son adversaire : elle émet des grognements ou sifflements, elle lève la queue, tape du pied,  hausse le dos et les hanches et fait mine de vous charger. Alors, si la moufette constate que ses avertissements ne font pas fuir son adversaire, elle passe à l’attaque odorante.

Projection de musc par la moufette

Chaque animal dispose de moyens de défenses pour repousser les prédateurs. La moufette, elle, dispose d’un moyen de défense particulier. En effet, lorsque cette dernière se sent menacée, elle fait le dos rond, elle oriente son arrière-train et sa tête vers son ennemi,  contracte ses deux glandes anales (qu’elle peut orienter chacune différemment pour plus de précision), et projette alors son musc malodorant (liquide jaunâtre, et huileux sécrété par les deux glandes anales situées chacune d’un côté de l’anus, à la base de sa queue) vers ce dernier, surtout vers les yeux.

Ce liquide est projeté jusqu’à une distance de cinq mètres et plusieurs fois de suite. Ce musc est constitué de substances chimiques appelées thiols, qui doivent leur odeur à des atomes de souffre liés à des atomes d’hydrogène. Ces substances se retrouvent aussi dans de la chair de cadavre et dans des excréments. La moufette n’est pas un animal agressif. Cependant lorsqu’elle se sent en danger, elle projette un musc malodorant qui peut nuire aux animaux domestiques. D’où la nécessité de les tenir éloignés de la moufette