Les règles de sécurité routière en vélo

Les-regles-de-securite-routiere-en-velo-.jpg

Accident car crash with bicycle on road

En faisant le choix de vous déplacer à vélo, vous bénéficiez de nombreux avantages. En plus d’être un moyen de transport écologique et économique, le vélo vous fait gagner du temps. Toutefois, il faut prendre conscience que vous évoluez avec d’autres usagers sur les voies de circulation. Pour votre sécurité et celle d’autrui, il est obligatoire que vous respectiez différentes règles de sécurité routière. Celles-ci doivent être appliquées que ce soit lors d’une conduite en ville ou hors des agglomérations.

Rouler avec un vélo équipé et en bon état

Depuis quelque temps, les vélos avec assistance électrique séduisent de plus en plus de cyclistes. Si vous cherchez un vélo de qualité et abordable, tournez-vous vers un vtt électrique occasion. En plus d’être plus pratiques, ils sont souvent proposés à des prix attrayants comme ils sont de seconde main. Néanmoins, au moment de l’achat, et pour pouvoir ensuite rouler en toute tranquillité d’esprit, vérifiez toujours l’état des composants (freins, suspension, vitesse, etc.).

  • Les freins

Le bon fonctionnement des freins est essentiel pour assurer votre sécurité sur les routes. L’efficacité de ces composants peut amoindrir les risques d’accident. D’ailleurs, le Code de la route français stipule que tous les deux-roues doivent disposer d’un système de freinage efficace pour pouvoir circuler librement. Plus précisément, il faut que votre vélo électrique bénéficie d’un frein fonctionnel sur chacune de ses roues. Pour votre VTT électrique, il est préférable de l’équiper de freins à disque pour vous assurer une sécurité optimale à tout instant.

  • L’éclairage

L’éclairage est un élément que tout vélo électrique doit voir. Celui-ci doit proposer 2 sortes d’éclairage. Tout d’abord, les feux de position qui se placent à l’avant à l’arrière du véhicule à deux-roues. Celui placé sur l’avant est de couleur blanche, tandis que l’autre est de couleur rouge. Ensuite, le VAE doit embarquer des catadioptres. Il s’agit de dispositifs rétro-réfléchissants qui se placent sur les parties latérales ou au niveau de pédalier du vélo.

Miser sur un équipement adapté

Outre les équipements essentiels au vélo, il y a ceux qui sont indispensables pour les cyclistes. Vous utilisez votre vélo électrique pour le loisir ou pour vos déplacements au quotidien ? Vous ne devez pas omettre le port de ces accessoires de sécurité :

  • Le casque

Le port de casque est obligatoire pour le cycliste et le passager de moins de 12 ans. Cet accessoire peut vous sauver la vie en cas de chute ou de choc lors d’une éventuelle collision. Le choix d’un casque de VAE doit se conformer à la réglementation imposée aux équipements de protection individuelle.

  • Le gilet rétro-réfléchissant

Si le cycliste doit porter un gilet rétro-réfléchissant lors d’une conduite de nuit. Toutefois, celui-ci n’est pas obligatoire pour le passager. En ville ou hors agglomération, le port d’un gilet de sécurité est conseillé pour donner plus de visibilité aux cyclistes. Grâce à cet équipement, il va permettre aux autres usagers de distinguer votre silhouette même à plus de 150 mètres. De ce fait, automobilistes et cyclistes pourront ralentir ou se déporter en conséquence.

Porter un gilet rétro-réfléchissant est également obligatoire lorsque vous devez vous arrêter pour changer vos pneus en cas de crevaison.

Avoir les bons réflexes en ville

Comme les automobilistes, vous devez, en tant que cycliste, suivre quelques règles lors d’un pédalage de votre VAE en ville : 

  • Vous devez vous mettre du côté droit de la chaussée tout en gardant une distance d’au moins un mètre avec les voitures garées et le trottoir.
  • Autant que possible, préférez les pistes cyclables.
  • Vous devez éviter de zigzaguer entre les voitures.
  • Vous devez maintenir une distance de sécurité d’un mètre avec les autres véhicules.
  • Vous devez éviter d’emprunter les trottoirs. Le Code de la route autorise par contre l’usage de ces derniers pour les cyclistes de moins de 8 ans.
  • Au niveau des intersections, vous devez vous mettre devant les voitures pour être plus visible par les conducteurs.
  • Vous devez être attentif aux portières qui s’ouvrent de manière soudaine et aux piétons qui débouchent maladroitement entre les véhicules.
  • Vous devez ralentir lorsque vous devez traverser des zones mixtes ou piétonnes. Souvenez-vous que la priorité est toujours accordée aux piétons.
  • Il vous est interdit de rouler avec un casque audio ou de répondreau téléphone pendant que vous pédalez votre VAE.

Se montrer prudent hors agglomération

Si vous êtes amenés à conduire votre VTT électrique hors agglomération, la prudence est toujours de mise. Pour cela, veillez à respecter ces diverses consignes :

  • Évitez de rouler trop près des trottoirs afin de prévenir une chute pouvant être causée par les ornières ou gravillons.
  • Au moment d’aborder un virage, il vous est conseillé de bien serrer à droite. Ceci étant dû au fait que les automobilistes ont tendance à ne remarquer les cyclistes qu’au dernier moment.
  • Vous devez éviter de vous placer dans l’angle mort des autres véhicules, notamment les camions.
  • Si vous allez pédaler en groupe, il est préférable de vous mettre en file indienne.

Afin d’optimiser la culture vélo, la sécurité des cyclistes est un point crucial. Outre le fait de favoriser un vélo en état de marche, ils doivent disposer de quelques équipements et suivre quelques règles lors d’une conduite en ville ou hors agglomération.

scroll to top