Savez-vous ce qui rend difficile d’accès un bon poste ? Eh bien, le nombre de vos concurrents sans doute ! Plusieurs personnes recherchent le poste. Dans la plupart des cas, le poste sera attribué à la personne qui a été la plus convaincante. Pas celle qui est la plus expérimentée visiblement sur le CV et autre, mais celle qui aura su faire bonne impression devant le boss, à l’écrit comme à l’oral (l’écrit étant traduit par le CV et l’oral par l’entretien). Augmenter vos chances d’obtention du poste revient donc à détenir les meilleures techniques de rédaction de CV, savoir quel format de CV mettre en usage pour le type de poste, et savoir faire bonne impression pendant l’entretien d’embauche.

Établir un bon Curriculum Vitæ.

Le curriculum vitæ (CV) c’est le résumé du parcours scolaire et de la carrière d’une personne comprenant son éducation, son expérience, ses motivations et d’autres informations pouvant être utiles au plan professionnel. Mis à part cela, c’est un outil de persuasion. Pour les employeurs les plus fins, le format du CV est très important. Les types de CV, il y en a généralement 3. Les CV de type chronologique, thématique et mixte (rassemblant les deux premiers types).

Le CV chronologique.

Ce type de CV vous permet d’être claire et précis quant à vos compétences et qualifications citées dans l’ordre chronologique. Vous exposez votre parcours au fil des années, les différents diplômes ou attestations que vous aurez reçu pendant ces temps-là, etc. L’avantage de ce type de CV est d’être claire et précis. Le recruteur a, de cette façon, une vue globale sur votre cursus professionnel, mais met en amont, les changements de postes, les périodes de chômage et autres informations pas très intéressantes sur vous.

Le CV thématique.

L’objectif du CV thématique est clair : faire connaître au recruteur directement vos compétences et habiletés. Contrairement au CV chronologique, il cache les périodes d’inactivité, mais la présentation est souvent trop saturée d’information. Parfois, le recruteur devra aller lui-même chercher des informations sue votre circuit professionnel. Ce qui peut éventuellement lui coûter quelques précieuses heures.

Le CV mixte.

Vous vous dites sûrement qu’il rassemble les avantages des deux précédents tout en éradiquant leurs faiblesses, mais détrompez-vous. Ce type de CV est le meilleur si vous voulez vous démarquer du lot et offrir une présentation particulière, mais à chaque nouvelle demande d’emploi, vous devrez en rédiger un autre. Aussi, avec ce type de CV il vous sera un peu difficile de postuler pour des postes depuis le Web.

Peu importe le modèle de CV que vous aurez choisi, des modèles de CV à télécharger gratuitement sont disponibles sur ce site internet.

Réussir l’entretien d’embauche.

La dernière phase de l’obtention d’un poste réside dans l’entretien d’embauche. Vous échangez avec le recruteur et ce dernier vous pose des questions personnelles, mais toujours dans le cadre professionnel. Cela a l’air simple et pourtant la moindre réponse de travers peut vous faire perdre le poste ou si vous avez de la chance, obtenir un poste, mais pas celui que vous aurez souhaiter. Connaître les bons conseils pour réussir à un entretien d’embauche est donc d’une importance capitale au risque de faire du chemin pour rien. Profitez de plus d’informations sur le site web du gouvernement français.