Depuis la création du monde, les plantes sont à la base de l’alimentation humaine. Les fruits des arbres, les céréales, etc. Celles d’entres-elles, utilisées à des fins médicales (de guérison) sont désignées par plantes médicinales, ou traditionnelles. Un type de plantes utilisé pour leurs propriétés curatives particulièrement bénéfiques pour la santé humaine, ou même animale. Au fur et à mesure que les années passent, la pharmacopée a évolué et nous sommes témoins de l’avènement des pilules, sirops, perfusions, compléments alimentaires, et tout autres médicaments chimiques médicaux.

Cependant, du fait de leur utilité jusqu’à présent incontestée, les plantes médicinales continuent d’être exploitées, et sont même mieux conseillées que les médicaments modernes. À la fin de cet article, vous connaîtrez quelques vertus et bienfaits de ces plantes, ainsi que leurs contre-indications. Soyez attentif à la suite !

Vertus et propriétés des plantes médicinales

Se soigner à base de plantes est très conseillé en raison de la rareté des effets secondaires. En connaître les propriétés, vertus et contre-indications s’avère être un bon atout. La liste des vertus des plantes médicinales ne peut pas être faite de façon exhaustive. Nous allons alors seulement mettre en avant certaines propriétés principales de ces plantes.

Les plantes analgésiques

Les plantes analgésiques sont connues pour atténuer la douleur physique. Ce sont d’excellents anti-douleurs, agissant mieux que l’aspirine, et n’ayant pas certains inconvénients habituels des médicaments modernes : les risques d’anémie. voire des ulcères à l’estomac ou aux yeux. Comme ces plantes médicinales analgésiques, nous pouvons citer le saule blanc, le peuplier, ou le gingembre, des inhibitifs à la substance P responsable de la douleur. Elles sont ingérables par voie orale sous forme d’infusion.

Les plantes cardiotoniques

Globalement, les plantes cardiotoniques ont un effet tonifiant et revigorant sur le cœur, et cela, sur une longue durée. La prise quotidienne de ces plantes renforce les contractions cardiaques, améliorant ainsi la circulation sanguine. L’aubépine, l’agripaume, le tilleul, et le marrube sont autant de plantes cardiotoniques qu’on peut d’administrer par voie orale en tant que tisane.

Les plantes antiseptiques

Les plantes antiseptiques sont d’excellents désinfectants. Très souvent, lors d’une infection, se reposer sur le système immunitaire de l’individu concerné est l’idéal. Mais avec les plantes antiseptiques, les virus, bactéries et autres pathogènes sont directement affectés. Elles peuvent être appliquées directement sur la plaie, sous forme de compresse concentrée d’infusion. C’est le cas du thym, du romarin, du genièvre, de l’épine-vinette, et de nombreuses autres plantes antiseptiques.

 Les contre-indications

Les plantes médicinales ont de nombreuses propriétés curatives convenables à toutes les parties du corps humain, sans effets secondaires. C’est ce qui fait particulièrement leur efficacité. Cependant, des contre-indications existent pour ces plantes, et ne sont pas du tout à négliger.

Certaines plantes, en interagissant avec des produits de la médecine moderne, en annulent l’effet, ou deviennent toxiques, voir mortelles. C’est le cas du mille-pertuis, utilisable contre le cancer des os, mais qui annule l’effet d’une chimiothérapie associée. Faites donc attention aux contre-indications avant toute prise de décision concernant l’utilisation simultanée des deux types de traitement.