Depuis février 2020, l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale a un nouveau directeur de recherche. Il s’agit de  Patrick Legembre. Savez-vous qui c’est ? Si non, embarquez avec nous dans cet article pour découvrir ses travaux et son Palmarès.

Patrick Legembre : Un scientifique de renom

Né en 1974, Patrick Legembre est un scientifique international spécialisé dans les recherches sur le cancer du sein et du lupus. Après avoir obtenu son Baccalauréat en 1992 au lycée Andernos, il s’inscrit en immunologie et en oncologie à l’Université de Bordeaux. En 1998, il obtient son master, suivi de son doctorat en 2002. Il a poursuivi sa formation professionnelle en Amérique, au sein de l’Université de Chicago, sous l’autorité de Marcus Peter, le premier scientifique ayant découvert un mécanisme pouvant bloquer les cellules cancéreuses. Deux ans après, il revient à Bordeaux où il réussit son concours d’entré à l’INSERM et devient professeur associé en 2005, avant d’intégrer une équipe de recherche à Rennes en 2010.

Les travaux de Patrick Legembre

Spécialement basé sur l’objet de ses expériences pratiques à Chicago, en l’occurrence sur les cellules cancéreuses, les travaux du docteur Patrick ont connu une évolution fulgurante. En effet, grâce à ses recherches, il existe aujourd’hui des traitements pour  certains types de cancers. Notons  qu’il existe plusieurs types de cancers. Mais, étant spécialiste du cancer de sein, Patrick a réussi à créer des molécules pouvant contribuer à la prévention de ce type de cancer. Avec ces molécules, il serait possible de trouver prochainement un traitement adéquat contre cette maladie. Ces travaux concernent également le lupus. Pour rappel, il s’agit d’une maladie inflammatoire qui attaque beaucoup plus les personnes du sexe féminin. Patrick réussit à créer un médicament (BD550) capable de bloquer la cellule CD95L, qui joue un rôle déterminant dans le développement du lupus.

Avec ses compétences à la tête de l’institut de Limoges, un traitement définitif contre le cancer est une évidence.