Depuis plusieurs années, il a été prouvé que le tourisme a un impact néfaste sur la planète principalement en termes de transport, d’infrastructures ou encore de gestion des déchets. En effet, on considère que le tourisme est responsable d’environ 8% des gaz à effet de serre.

Ce chiffre ne fait qu’augmenter depuis plusieurs années notamment à cause des offres à bas prix, et des escapades toujours plus courtes. Heureusement, on voit émerger depuis quelques années de nouvelles manières de voyager pour un tourisme plus durable. Le problème, c’est que les voyageurs ne savent pas toujours comment s’y prendre. Alors si vous souhaitez faire de l’écotourisme pour vos prochaines vacances, nous vous donnons quelques réflexes à adopter afin de limiter votre impact.

Les moyens de transport à privilégier pour voyager de manière plus durable ?

D’après l’ADEME (Agence de la transition écologique), les trois-quarts des émissions de gaz à effets de serre reliées au tourisme portent sur le transport.

Quel mode de transport alternatif ?

Afin de voyager de manière plus écologique et plus durable, il est préférable de limiter au maximum de voyager en avion et plutôt choisir ce mode de transport pour les longs courriers ou les vols directs. Par ailleurs, si vous souhaitez partir loin, privilégiez plutôt de longs séjours afin de limiter votre impact et rentabiliser votre voyage. Si vous souhaitez partir pour un weekend, choisissez plutôt le train lorsque cela est possible car il s’agit du mode de transport le moins polluant. Vous pouvez également préférer le bus sur les trajets courts, ce qui vous fera également faire des économies. Si vous souhaitez réaliser votre trajet en voiture, n’hésitez pas à faire du covoiturage avec votre propre véhicule ou avec d’autres personnes réalisant le même trajet que vous.

Lorsque vous serez sur votre lieu de vacances, préférez les transports en communs locaux ou encore choisissez de faire vos trajets en vélo pour mieux découvrir la région. Vous pouvez également vous rendre sur le site Ecolab qui permet de trouver le transport le plus durable en fonction de votre trajet.

Bien choisir son hébergement

Selon le magazine d’actualité Sextant-revue.fr, l’idéal dans votre choix de voyage est de choisir une destination verte qui propose des hébergements plus ecoreponsables. Nous vous conseillons d’éviter les grosses chaînes d’hôtels ou les resorts qui disposent d’infrastructures utilisant beaucoup d’énergie et qui ne font pas toujours des efforts pour limiter leur empreinte écologique. Il est mieux de se tourner vers les petits hôtels ou les auberges locales afin de voyager de manière plus durable. Vous pouvez également opter pour l’échange de logement entre particuliers ou encore le woofing qui consiste à travailler bénévolement dans une exploitation agricole en échange du logement et de la nourriture.

Garder les bonnes habitudes

Les habitudes que vous avez prises dans votre quotidien doivent perdurer en vacances afin de limiter votre empreinte écologique. Limitez vos douches à 3 minutes afin d’économiser l’eau et préférez l’eau froide si vous êtes dans un pays chaud. Un autre réflexe à adopter est d’éteindre la climatisation lorsque vous partez pour la journée.

Sur la plage, faites attention à vos déchets. Munissez vous de cendrier de poches si vous fumez, triez vos déchets en utilisant les bonnes poubelles et limitez le plastique en choisissant une gourde.

Source : Waouh.com