Qu’on se le dise d’entrée de jeu : tout projet d’entreprise comporte une part non négligeable de risques. Emplacement qualitatif difficile à trouver, rareté de la matière première, absence de marché… Les menaces sont nombreuses et bel et bien réelles.

Même dans le commerce électronique, les aléas désastreux sont une réalité. Songez à ce qu’il adviendrait de votre compagnie si votre entrepôt était endommagé par un dégât des eaux ? À coup sûr, vous perdriez une partie de la marchandise que vous aviez achetée à des fins commerciales…

Heureusement, il existe un modèle économique qui permet de minimiser les risques. Avec lui, il est possible de tester une idée d’entreprise sans engager de frais importants ni risquer de perdre gros. Connue sous le nom de dropshipping, cette stratégie commerciale a changé le monde numérique et s’apprête à chambouler votre vie.

Adieu les contraintes logistiques !

Si le dropshipping a connu un tel succès dès sa mise en place, c’est parce qu’il fait disparaître les contraintes logistiques. Avec lui, plus besoin de se soucier du stockage des produits et encore moins de leur acheminement.

En dropshipping, l’entrepreneur a plus le rôle d’un intermédiaire que celui d’un gestionnaire de magasin. Commençons par décrypter son système de fonctionnement avant d’éclairer votre lanterne.

Au cours de l’une de vos pérégrinations sur le web, vous repérez un article susceptible de plaire à votre audience. Ni une ni deux, vous contactez le vendeur pour savoir s’il est disposé à le vendre en dropshipping sous couvert de votre site web. Si la réponse est oui, vous pouvez mettre l’objet en vitrine sur votre site web.

Une fois qu’un client passe commande chez vous, ses instructions sont automatiquement transmises au fournisseur. Ce dernier a alors la responsabilité de lui envoyer les produits dans les plus brefs délais.

Ce n’est qu’au moment où le client paie que les fonds sont virés au grossiste. De votre côté, vous n’avez pas à constituer de stocks ni à gérer manuellement l’inventaire. Le logiciel du CMS se charge de tout.

Avec le dropshipping, démarrer un site e-commerce est d’une facilité déconcertante et surtout sans risques. Vu que vous êtes libéré des contraintes liées à l’acquisition du matériel, les risques que vous prenez sont minimes.

Tester son idée avec un budget réduit

Pour 29 USD (environ 27 €) par mois, vous pouvez avoir un site de dropshipping pleinement fonctionnel et commencer à engranger des bénéfices. Avouez que c’est tentant…

Bien évidemment, il vous faudra ajouter le budget lié à la communication et au marketing. Quand bien même, le dropshipping reste une alternative imbattable sur le plan financier. Vu que vous n’avez pas à supporter le coût d’achat des produits ni celui de la location d’un espace physique, vous pouvez tester votre idée d’entreprise sans prendre de risques élevés.

Véritable aubaine pour les entrepreneurs, le dropshipping gagnerait à être plus convaincu. Que ce soit pour écouler des T-shirts ou commercialiser les derniers gadgets électroniques à la mode, le dropshipping vous permet d’entreprendre en toute sécurité.